Fundraising : La collecte de fonds privés

Quelles solutions aujourd’hui ? Quelles perspectives pour demain ?

Fundraising : La collecte de fonds privés – le « Fundraising » en France

La générosité en France

En 2018 (derniers chiffres disponibles), les dons versés à des causes d’intérêt général représentent 7,5 milliards d’Euros.
Ils se répartissent de la manière suivante :

  • 4,5 milliards d’Euros de dons réalisés par des particuliers
  • 3 milliards d’Euros versés par des entreprises au titre du mécénat

Le Crowdfunding – la collecte de fonds par des plateformes spécialisées sur Internet – a atteint 400 millions d’Euros en forte hausse (+20% par an environ)
Trois chiffres témoignent de l’importance du secteur de la générosité en France :

  • 13 millions de personnes sont bénévoles dans des organisations, associations ou fondations essentiellement
  • 1,8 millions de salariés travaillent dans les associations
  • 5,5 millions de foyers fiscaux sont des donateurs pour des causes d’intérêt général

L’année 2018 a été marquée par une certaine incertitude relative aux évolutions fiscales :
– le prélèvement à la source
– le remplacement de l’ISF (Impôts de Solidarité sur la Fortune) par l’IFI (l’Impôt sur la Fortune Immobilière)
– le discours ambiguë de personnalités politiques et gouvernementales quant au mécénat
Ces incertitudes ont conduit à une diminution du volume global des dons de 4,2%.

Soyons clairs :

  1. le mécénat n’a rien d’une niche fiscale. Si vous donnez 100 € à une association, vous pouvez récupérer 66€ sur votre feuille d’impôts. Vous aurez toujours dépensé 44€. Comme mode d’optimisation fiscal, on a vu mieux !
  2. les entreprises et les particuliers ne décident pas de verser des dons à une association pour bénéficier d’un reçu fiscal.

Considérer que le reçu fiscal va être un bon argument pour obtenir des dons est une erreur encore largement partagée par les associations qui recherchent des financements.
Les particuliers donnent parce qu’ils sont touchés par une cause et qu’ils veulent agir. Ils donnent à une association parce qu’ils ont confiance en elle et qu’ils pensent que ses projets pourront avoir un impact sur la cause défendue.
Les entreprises donnent à des associations de proximité qui portent des actions contribuant à une cause proche de leurs valeurs et des axes d’actions sur lesquels l’entreprise souhaite intervenir (la lutte contre l’illettrisme, la sauvegarde du patrimoine, l’accompagnement des enfants en difficultés scolaires…).

Le mécénat pour les entreprises…

Chacun d’entre-nous est bombardé par des centaines de messages publicitaires. Entre 1200 et 2200 par jour selon les études.

Le mécénat est une opportunité pour communiquer différemment, authentiquement en engageant votre entreprise dans des causes d’intérêt général et en mettant en ouvre concrètement vos valeurs auprès de vos clients, de vos fournisseurs et des collectivités territoriales.

Le mécénat est aussi un moyen pour communiquer différemment auprès de vos salariés. De les impliquer dans un projet partagé auprès des personnes en difficulté ou pour sauver un patrimoine en péril, accompagner les enfants en difficultés scolaires… C’est le moyen de montrer une autre facette de l’entreprise et de son rôle sociétale.

Nous vous accompagnons dans la définition d’une stratégie de mécénat en lien avec vos valeurs et votre stratégie R.S.E..

Les enjeux du mécénat et de la collecte de fonds privés pour les collectivités territoriales

Pourquoi les collectivités territoriales s’engagent dans des stratégies de mécénat ?

  1. parce que le mécénat leur apporte des moyens supplémentaires pour leurs projets. Des moyens financiers bien entendu mais aussi, par le mécénat de compétences, des compétences techniques pointues que peuvent offrir des entreprises privées de leur territoire
  2. pour renforcer le tissu associatif local fragilisé par la diminution des subventions publiques de l’Etat et de la région
  3. pour accompagner les PME dans l’accès à de nouvelles ressources financières
  4. Le mécénat est aussi un moyen pour agir différemment, renforcer les dynamiques locales par l’association des forces vives du territoire que sont les entreprises et les habitants. En initiant des partenariats durables avec l’ensemble des acteurs locaux et des parties prenantes du développement territorial.

Comment s’engager en fundraising ?

En formalisant une stratégie globale de collecte de fonds pour son territoire.
Cette démarche stratégique s’appuie sur :

  • une vision partagée du développement du territoire à 5, 10 ou 20 ans
  • des projets clairement formalisés
  • une connaissance des prospects – entreprises, fondations ou particuliers – susceptibles de s’associer à ce projet de territoire
  • un plan d’action avec le recours à des techniques de collecte de fonds privés. Ce plan d’actions doit être adapté à la nature de votre territoire et aux objectifs de la collectivité

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le guide destiné aux collectivités territoriales « Le fundraising territorial – nouvel outil pour le financement de vos projets de développement économique » – Cahiers du développeur économique – ARADEL, mai 2018

Nous vous accompagnons dans la formalisation et la mise en oeuvre d’une stratégie de fundraising territorial auprès des entreprises et des particuliers.

Articles connexes

Le monde du Fundraising

Nos SERVICES

Comment pouvons nous vous aider?

14 + 11 =

ODEfundraising

AUXIME
9 quai Jean Moulin
69001 Lyon

Ouverture

Lundi-Vendredi : 9h - 18h

Appelez-nous

Olivier Durand-Evrad
Tél : 06 82 17 98 18

Logo ODEfundraising

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous êtes membre !